Skip to main content

Choisir le meilleur écran

Le guide de l'acheteur d'écrans
ShowTex Screen Welding

ShowTex offre une vaste sélection d'écrans ayant tous leurs propres spécifications, pour obtenir le meilleur résultat dans des applications diverses. Pour identifier l'écran le mieux adapté à vos besoins, répondez à ces questions.

 


 

Le projecteur se trouve devant ou derrière l'écran?

Une projection frontale implique que le projecteur et les spectateurs se trouvent du même côté de l'écran. Avec une rétroprojection toutefois, le projecteur se trouve derrière l'écran et les spectateurs regardent vers le projecteur, l'écran faisant office de dispositif diffuseur. Les deux systèmes présentent des avantages et des inconvénients :

Projection frontale

  • Haut rendement sans perte de clarté ou d'intensité, avec un angle de vision large.
  • La projection ne peut être obstruée :
    des personnes sur scène pourraient créer des ombres indésirables.
  • Le public doit être dans le noir pour de meilleurs résultats.
  • Une surface blanche peut compromettre le confort du public.

 

Rétroprojection

  • Meilleur contraste grâce à une palette de couleurs plus vaste des surfaces de projection.
  • –Les présentateurs ou acteurs ne jettent aucune ombre sur l'écran.
  • –L'espace derrière l'écran peut être obscurci, tandis qu'un éclairage d'ambiance est possible au niveau du public (idéal pour la prise de notes pendant les conférences).
  • –Les écrans plus obscurs peuvent « disparaître » et se fondre dans la scène.
  • –Une impression numérique de la surface permet de créer des effets époustouflants.
  • –Certains écrans de rétroprojection peuvent créer un point chaud et réduire ainsi l'angle de vision.
  • –L'espace derrière l'écran ne peut être utilisé à d'autres fins.

 

Projection double
Les écrans de projection double peuvent être utilisés tant pour une projection frontale qu'une rétroprojection.

Haut de page

 

Angle de vision : large ou étroit ?

Le « facteur de réflexion » est la quantité de lumière réfléchie par l'écran. Il représente la lumière réfléchie par l'écran en comparaison avec une norme basée sur un matériau de référence standard blanc. Un écran ayant un facteur de 1,0 reflète la même quantité de lumière que le matériau de référence. Un écran ayant un facteur de réflexion de 1,5 reflète 50% de lumière en plus que le matériau de référence.
Le facteur de réflexion est mesuré à partir du point de vue où l'écran est le plus clair, c'est-à-dire perpendiculairement à l'écran. En fonction du type de surface, plus vous vous déplacez vers le côté et regardez l'écran sous un angle, moins l'image projetée sera claire.

Lorsqu'un écran a un facteur de réflexion diffus, la lumière est diffuse de façon plus homogène dans toutes les directions. Ces écrans sont conçus pour les audiences disposées en grand angle devant l'écran. Quel que soit son angle de vision, chaque spectateur verra toujours une image d'une qualité similaire.
Lorsque le facteur indique une réflexion plus spéculaire, le public assis au milieu verra verra une meilleure qualité de l'image que le public assis sur le côté. Ce type d'écran est plutôt adapté aux espaces de petite largeur.

Haut de page

 

Quantité de projecteurs : un seul ou plusieurs ?

Un seul projecteur suffit dans les configurations plutôt classiques, comme les salles de cinéma (temporaires ou permanentes), les écrans en coulisses ou les conférences de petite envergure (par exemple, les salles de réunion).
La projection peut être intensifiée en utilisant deux projecteurs superposés.
Le chevauchement d'images est une méthode qui implique l'utilisation simultanée de deux ou de plusieurs projecteurs. Les bords des images projetées se chevauchent pour créer une image globale plus large. Cette méthode fonctionne bien évidemment le mieux avec des écrans à réflexion diffuse, qui permettent un public disposé en éventail et limitent l'effet de point chaud.

Haut de page

 

L'éclairage ambiant : est-il pertinent ou non ?

La qualité des images projetées dépend de l'éclairage ambiant. En général, les rétroprojections sont moins affectées par l'éclairage ambiant que les projections frontales, car celles-ci reflètent toutes les sources lumineuses, provenant tant du projecteur que de l'éclairage ambiant.
Un écran de rétroprojection plus foncé reflète moins la lumière et réduit la clarté de l'image projetée, mais également celle de la lumière ambiante. En théorie, ce type d'écrans n'obtient pas de scores élevés pendant les essais, mais dans la pratique, leur résultat semble être plus esthétique. Les écrans présentant une réflexion spéculaire sont plus affectés par la lumière ambiante, vu que la quantité de lumière réfléchie augmente à mesure que le facteur de réflexion augmente.

Haut de page

 

Le facteur de contraste est-il important ?

Le contraste est la différence entre le blanc le plus clair et le noir le plus foncé d'une image. Plus le contraste est élevé, plus l'écran est de bonne qualité. L'éclairage ambiant exerce toutefois une grande influence sur le contraste de l'écran.
Les écrans de projection frontale réfléchissant toutes les sources de lumière, leur contraste perçu dépend fortement de la présence d'un éclairage ambiant. En général, les écrans de projection frontale affichant un facteur de réflexion plus élevé préserveront mieux le contraste de l'image.
Les projecteurs étant incapables de projeter du noir, ce que l'on voit est en fait l'absence de lumière. Les écrans plus foncés reflètent moins la lumière ambiante et leur « noir » semble être plus foncé en raison de la couleur de la surface. Le contraste de l'image projetée sera perçu comme plus élevé.

Haut de page